27 février 2015

John Burnside, L'été des noyés, Métailié, 2014

« ...peu importe la forme que nous lui donnons, ou la minutie avec laquelle il est conçu, l'ordre est une illusion et, en fin de compte, quelque chose surgira du vacarme et des ombres de l'arrière-plan et bouleversera tout ce en quoi nous sommes si décidés à croire ». Au début, il y a Mats Sigfridsson qui se noie dans une mer d'huile et par une nuit terriblement tranquille. Puis son frère, Harald, qui meurt de la même manière. Deux adolescents secrets et distants, qui pourtant avaient fini par se lier d'amitié,... [Lire la suite]

12 octobre 2013

Jon kalman Stefansson, La tristesse des anges, Folio, 2012

Ce volume constitue la suite de Entre ciel et terre (Folio, 2011). Nous retrouvons ainsi le gamin dans le village où il a échoué après son périple à travers les terres désolées de l'Islande pour rapporter un livre maudit à son propriétaire. Voilà, en effet, deux semaines qu'il a été « adopté » par Geirþrúður, Helga et le vieux capitaine aveugle. La vie semble prendre sens pour lui, jusqu'à ce que arrive Jens le postier. Littéralement gelé sur son cheval, dont il a fallu l'arracher pour le ramener parmi les vivants. Jens... [Lire la suite]
25 mars 2013

Alessandro Barrico et Rebecca Dautremer, Soie, Tishina, Opus n°1, 2012

Voilà un ouvrage d'une grande délicatesse. Tout en finesse, en subtilité, en sensualité...poétique et mélancolique comme une soirée d'été indien entre chien loup ! Il s'agit d'un très beau texte à l'écriture « substantielle »...servie par les pastels, aquarelles et coups de crayon parfaitement maîtrisés de Rebecca Dautremer. Une fois ces pages égrenées, reste comme un parfum léger dans l'air, une fine poussière sur le front -de tant de distance parcourue-, et une étreinte au cœur pour les amours perdues, jamais... [Lire la suite]
26 décembre 2012

Makenzy Orcel, Les Immortelles, Zulma, 2010

Lu dans le cadre du comité de lecture de ma médiathèque sur le thème « Premier roman ». Extrait : « Je me souviens de ce jour où elle avait coupé tous les ponts entre nous et fui avec cet homme, cette espèce de professeur de littérature. Elle déteste qu’on interfère dans ses affaires personnelles. Aussi préfère-t-elle être ailleurs pendant toute la journée pour ne pas avoir à supporter mes crises de nerfs habituelles…Inutile de déterrer les vieux chats maintenant. Commençons. Moi, je raconte. Toi, l’écrivain, tu... [Lire la suite]
Posté par valbev à 17:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
30 septembre 2012

John Keats

John Keats, Lettres à Fanny, Rivages poche/Petite Bibliothèque, 2010 Les lettres publiées ici font état, de manière fragmentaire, de la passion amoureuse du poète pour Fanny Brawne. Une passion vécut sur deux années et jusque sur le seuil de la mort, puisque John Keats mourut à l’âge de vingt-six ans en Italie, des suites d’une maladie. Dans ces missives, il évoque un peu son quotidien, son travail, mais surtout l’amour qu’il ressent pour la jeune femme. Son attirance également pour la mort. Cette dernière étant à ses yeux,... [Lire la suite]
Posté par valbev à 18:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
14 avril 2008

Le printemps

Printemps, es-tu là ?Printemps, tu prends ton temps,Mais nous sommes lasDe tous ces frimas !Printemps, il est tempsPour les floraisons d'antan,Et leurs vertes espérances !
Posté par valbev à 20:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

08 mars 2008

"Nuits baudelairiennes" et "Grisante et dangereuse mélancolie"

Les textes ci-dessous ont été écrits, il y a une quinzaine d'année. Depuis, ma vie et ma conception du monde ont évolué, mais les mots, eux, sont toujours là... A l'encre noire, elles effacent le monde des vivants Et sous leurs voiles d'un bleu sombre troués d'étoiles Se dressent les ombres. Et lorsque souffle le vent puissant Se font entendre les fantômes hurlants Qui sous la froide lune blafarde, s'en vont errants. Par ces nuits, je me sens glacée jusqu'à la moelle Tandis que les mauvais augures tissent leur toile Et dans... [Lire la suite]
Posté par valbev à 18:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
22 février 2008

Nos chats

Ils filent sans bruit Sur leurs pattes de velours Noirs comme la nuit Soudain leurs yeux brillent Eclat d’or pour Fripouille, Eclat d’émeraude pour Frimousse Sur de moelleux coussins sans ennui La vie pour eux se savoure   Quand effarouchés, ils s’enfuient Bien vite, ils oublient Parmi les jouets des enfants, ils farfouillent Contre nos jambes, ils se trémoussent, Car, en vérité, ce sont de vrais fripons Nos félins compagnons.
Posté par valbev à 21:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
14 février 2008

Leurs yeux

Brillants comme des agates Couleur de ciel pur Claire pour l’une Plus sombre pour l’autre Leurs yeux si bleus S’ouvrent sur le monde Innocents, étonnés, curieux !   Mais quel monde leur laissons-nous à voir ?
Posté par valbev à 19:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
07 février 2008

La beauté des cieux

Parfois si lumineux Qu’ils éblouissent les yeux, Les cieux sont un tableau mouvant.   Pastiches de couleurs rose, orangée, rouge profond, Au levant, signes que la vie reprend, Au couchant, symboles de l’espoir d’un nouveau jour.   Patience ! Les couleurs changent encore, D’un bleu tendre au printemps, puis d’un azur plus profond pour la belle saison, D’un gris presque noir, soufré et menaçant, quand l’orage gronde, Couleur tuile d’ardoise dans les frimas de la mauvaise saison, Pareils à l’encre quand la nuit... [Lire la suite]
Posté par valbev à 21:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :