14 mars 2015

Fred Vargas, L'homme aux cercles bleus, J'ai lu, 2013

" L'enfant sylvestre -il s'agit de Adamsberg- aux quatre meurtres s'était (...) retrouvé inspecteur, puis commissaire, toujours griffonnant à perte d'heures de très petits dessins sur ses genoux, sur des pantalons informes. Il y a quinze jours, on lui avait proposé Paris. Il avait laissé derrière lui son bureau couvert des graffitis qu'il y avait griffonnés pendant vingt ans, sans jamais que la vie ne lasse. » Ainsi, Adamsberg vient d'être muté à Paris, dans le commissariat du 5e arrondissement. Les flics du cru découvre avec... [Lire la suite]
Posté par valbev à 14:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

01 mars 2015

Louis Bayard, A l'école de la nuit, Cherche-Midi, 2013

Washington 2009. Alonzo Wax vient de se donner la mort et a fait de son ami, Henry Cavendish, son exécuteur testamentaire. Lors de la cérémonie funéraire, Henry fait deux rencontres qui vont marquer un indiscutable tournant dans sa vie : il aperçoit en premier lieu une belle et attirante jeune femme, dont il apprendra plus tard, qu'elle se nomme Clarissa Dale et, en second lieu, il est accosté par un personnage, nettement moins attirant, du nom de Bernard Styles. Ce dernier, un type avide et d'apparence sans scrupule, est un... [Lire la suite]
21 février 2015

Jasper Fforde, L'affaire Jane Eyre, 10/18, 2007

Toute amatrice ou tout amateur de littérature pourrait bien rêver du monde dans lequel évolue Thursday Next. Un monde où le livre est si important, qu'il existe une forme de grand banditisme lié au trafic d'ouvrages de toutes sortes. Et qui dit bandits et trafics, dit aussi police spécialisée dans ce domaine. Une police très hiérarchisée dont certains niveaux ont des activités tenues strictement secrètes. Thursday, elle, fait partie d'une section « classique » et son travail consiste essentiellement à démasquer et arrêter... [Lire la suite]
05 octobre 2014

Louis Bayard, Un oeil bleu pâle, Le Cherche Midi, 2007

West Point 1830. En plein mois d'octobre, alors que l'automne et ses brumes commencent à s'imposer, une jeune recrue de l'Académie est retrouvée, pendue à un arbre. Suicide ? L'affaire aurait pu en rester là, si le corps n'avait été mutilé quelques heures plus tard, et ce bien que placé sous bonne garde. Landor, vieux flic de New York, est aussitôt sollicité par le colonel Thayer et le capitaine Hitchcock pour mener l'enquête. Et pourquoi pas ? Etant à la retraite dans ce trou perdu, pourquoi ne donnerait-il pas un petit... [Lire la suite]
Posté par valbev à 15:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
14 juillet 2014

Michaël Ennis, 1502-Léonard deVinci et Machiavel dans l'Italie des Borgia, Pocket, 2014

En prologue : « Le récit est entièrement basé sur des événements réels.Tous les personnages principaux sont des figures historiques, et tous agissent exactement comme les archives nous disent qu'ils l'ont fait, au moment et à l'endroit exacts où ils l'ont fait. Ce que l'histoire ne nous dit pas, c'est le comment et le pourquoi de ces actions. Et il y avait là de quoi écrire un roman... » Juan Borgia, duc de Gandie et fils préféré du redoutable pape Alexandre VI, a été assassiné. Damatia, courtisane célèbre et très... [Lire la suite]
Posté par valbev à 20:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
29 avril 2014

Haruki Murakami, Kafka sur le rivage, 10/18, 2007

 Lu dans le cadre d'un comité de lecture sur le thème du  : « Japon ». Extrait : « Nous perdons tous sans cesse des choses qui nous sont précieuses (…). Des occasions précieuses, des possibilités, des sentiments qu'on ne pourra pas retrouver. C'est cela aussi, vivre. Mais à l'intérieur de notre esprit -je crois que c'est à l'intérieur de notre esprit-, il y a une petite pièce dans laquelle nous stockons le souvenir de toutes ces occasions perdues. Une pièce avec des rayonnages, comme dans cette bibliothèque,... [Lire la suite]

20 avril 2014

Louis Bayard, L'Héritage Dickens, Pocket, 2014

Londres 1860. Le petit Tim Cratchit, jeune héros de Charles Dickens dans Un conte de Noël, a bien grandi et n'a plus besoin de sa béquille. Même si sa jambe se rappelle sans cesse à son bon souvenir. Tim n'a pas vraiment d'emploi et vit plus ou moins volontairement au crochet de l'Oncle N., comprenez Ebenezer Scrooge. D'autant que son père vient de décéder et qu'il n'a plus sa mère depuis longtemps... Aussi lorsqu'un inconnu, croisé dans le rue, lui conseille de se rendre dans l'établissement d'une certaine Mrs Sharpe où l'on... [Lire la suite]
26 février 2014

Jonas Jonasson, Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire, Pocket, 2012

Lu dans le cadre d'un comité de lecture sur le thème de : « Solidarité et philanthropie, mythe ou réalité ? ». Parce qu'un vieux monsieur rechigne à fêter ses cent ans avec ses « congénères » de la maison de retraite et s'enfuit par la fenêtre (dur ! dur ! à cet âge avec les genoux douloureux, d'escalader le rebord de ladite fenêtre...), vont s'enchaîner toute une série de rencontres et de faits incroyables ! D'abord parce que ce vieux monsieur, Allan de son prénom, parti en pantoufle (eh,... [Lire la suite]
13 novembre 2013

Michel Moatti, Retour à Whitechapel, Edtions Hervé Chopin, 2013

  Les crimes impunis commis par « Jack l'Eventreur » et l'énigme autour de son identité fascinent depuis près de cent vingt-cinq ans. Bien des théories ont été échafaudées. Toute une littérature et une filmographie ont pris naissance à partir de ce mystère...à partir des crimes effrayants perpétrés par le premier serial killer de l'histoire occidentale. C'est par le truchement du personnage d'une infirmière, Amelia Pritlowe, que l'auteur nous invite à réouvrir l'enquête. L'action se déroule en 1941 et Amelia, qui... [Lire la suite]
09 octobre 2013

Dan Simmons, Drood, Editions Pocket, 2012

« Ce personnage, que Dickens me décrivit plus tard dans un chuchotement guttural au cours des journées qui suivirent l'accident et durant lesquelles sa voix n'était, disait-il, « plus la mienne » était d'une maigreur cadavérique, d'une pâleur affreuse et regardait fixement l'écrivain de ses yeux cernés de noir, enfoncés sous un front haut et blême qui s'élevait vers un crâne chauve et blafard. Quelques mèches de cheveux grisonnants jaillissaient de part et d'autre de cette espèce de tête de mort. Cette impression était... [Lire la suite]