30 juillet 2012

Camilla Läckberg, La princesse des glaces, Editions France Loisirs, 2011

La princesse des glaces, c’est Alexandra Wijkner. Son corps nu est retrouvé dans la baignoire, les poignets tailladés, la peau et les cheveux recouverts de givre. En fait, même la surface de l’eau dans laquelle elle baigne encore, est gelée. Il faut dire que la chaudière ne fonctionne pas et qu’il règne des  températures négatives à cette époque de l’année en Suède. Tout porte à croire qu’il s’agit d’un suicide. Mais les proches d’Alexandra n’y croient absolument pas et Erica, qui a découvert le corps, a également de sérieux... [Lire la suite]
Posté par valbev à 15:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,

27 juillet 2012

Benjamin Lacombe, Ondine, Albin Michel Jeunesse, 2012

Ondine, orpheline du peuple des eaux, est recueillie et élevée par un couple sans enfant, vivant, isolé aux abords d’une sombre forêt, un peu inquiétante… Voilà, qu’une nuit, surgit des bois, un chevalier, Herr Hans de Ringstetten, perdu, un peu effrayé d’avoir croisé d’étranges spectres parmi les arbres. Ondine est devenue une très belle jeune fille, le chevalier est lui-même très beau. L’amour les assaille au premier regard. Ils se marient et tout semble devoir leur sourire… Mais il y a une rivale du nom d’Ursule, il y a le... [Lire la suite]
Posté par valbev à 15:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
27 juillet 2012

Jean Cocteau, Les enfants terribles, Les cahiers rouges, Grasset, 2002.

Extrait : « Le charme des enfants agissait. La table de l’oncle devenait le centre d’une curiosité qui s’exprimait en sourires. Elisabeth détestait qu’on fraye ; elle détestait les autres ; ou bien s’engouait d’une personne de loin, maniaquement. Jusqu’ici ses toquades  avaient porté sur les jeunes premiers et sur les femmes fatales de Hollywood dont les grosses têtes de statues peintes tapissaient la chambre. L’hôtel n’offrait aucune ressource. Les familles étaient noires, laides, gloutonnes. Des petites... [Lire la suite]
Posté par valbev à 15:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
26 juillet 2012

Arnaldur Indridason, Betty, Editions Métaillié, 2011

Abandonnant pour un temps son commissaire fétiche Erlendur Sveinsson, Arnaldur Indridason, mon auteur préféré de « romans policiers venus du froid », nous raconte ici le terrible piège dans lequel son narrateur s’est laissé glisser imperceptiblement, mais inéluctablement. Et c’est dans la toile de Bettý, qu’il s’est englué doucement. Bettý  est une femme fatale, qui à l’instar de la jeune  Madga de Vladimir Nabokov dans Chambre obscure (cf. mon commentaire de lecture du 11 décembre 2010), joue de ses... [Lire la suite]
Posté par valbev à 15:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
21 juillet 2012

Herbjorg Wassmo, Le livre de Dina, Editions Gaïa, 2003

Dina, du haut de ses cinq ans, a provoqué la mort accidentelle de sa mère. Dina, confiée à des métayers, grandit loin de toute tendresse, de tout amour, sauvage, les pieds nus dans le crottin de cheval, escaladant les arbres, sans loi… Dina, qui ,à son retour près de son père et grâce à sa rencontre Monsieur Lorch, nourrit une véritable passion pour la musique, pour le violoncelle qu’elle dompte comme dans une chevauchée fantastique et sensuelle… Dina, jeune fille, puis jeune femme, délurée, qui ne connaît que peu de limites…... [Lire la suite]
Posté par valbev à 20:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
08 juillet 2012

David Vann, Sukkwan island, Edtions Gallmeister, 2011

Sukkwan Island, Alaska…Sukkwan Island et ses plages, ses criques isolées, ses côtes sauvages, sa forêt dense et vierge, ses températures fraîches tout le long de l’année, sa neige poudreuse en hiver, son calme, son silence immuable, ses airs d’île de Robinson Crusoé, mais, disons, sous d’autres latitude. Pas d’eau courante, pas d’électricité, de télévision, de téléphone, pas d’âme qui vive à des dizaines de kilomètres à la ronde… Un endroit idéal, loin de toute civilisation, pour un retour aux sources salvateur ? C’est ce que... [Lire la suite]
Posté par valbev à 11:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

05 juillet 2012

Laurence Cossé, Au bon roman, Gallimard, 2008

Cela commence comme un roman policier : trois personnes sans lien apparent entre elles se font agresser. Fort heureusement, elles s’en sortent vivantes…mais cela inquiète énormément les deux principaux protagonistes de cette histoire : Ivan et Francesca, qui eux savent quel est le point commun qui réunit les trois victimes… En effet, tous deux passionnés de littérature, ils ont décidé d’ouvrir la librairie de leurs rêves, à savoir une librairie qui ne proposerait que les meilleurs romans ! Le nom de cette libraire est... [Lire la suite]
Posté par valbev à 21:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
02 juillet 2012

Casanova, Mémoire de Venise, Les grands classiques de la littérature libertine, Le Monde, Editions Garnier, 2010

C’est dans une librairie française au cœur de Venise, que j’ai fait l’acquisition de ce recueil, tout vêtu de rouge et laissant fort habilement l’œil saisir un détail coquin de Hercule et la reine de Lydie, Omphale, peint par François Boucher : la main du héros qui s’empare avec avidité d’un sein de la belle reine… Il regroupe plusieurs chapitres extraits des mémoires du célèbre séducteur, amoureux des femmes, du jeu et de la liberté. Nous le suivons ainsi depuis son retour à Venise à l’âge de 17 ans après deux années d’étude... [Lire la suite]
01 juillet 2012

Philippe Claudel, Les petites mécaniques, Mercure de France, 2002

A la fin de cette lecture, mon sentiment est plus mitigé que pour l’opus précédent : il est vrai qu’un récit autobiographique ne s’écrit pas comme des nouvelles. En quelques lignes ou quelques pages, il faut réussir à décrire toute une histoire, rendre toute une atmosphère. Cela n’induit pas pour autant que Philippe Claudel n’y parvienne pas ici. Mais, de fait, même si son style et son talent s’expriment une fois encore à travers ces nouvelles, leurs qualités me paraissent inégales. J’ai, ainsi, une nette préférence pour... [Lire la suite]
Posté par valbev à 17:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
17 juin 2012

Philippe Claudel, Le café de l'Excelsior, Le livre de Poche, 2007

Avec ce court texte, je retrouve l’auteur de Les âmes grises, La petite fille de Monsieur Linh et Le rapport Brodeck (cf. mes commentaires de lecture des 23.12.2007, 05.04.2008 et 18.05.2008). Un vrai bonheur ! C’est une ode du narrateur pour son grand-père, bourru et tendre, grand buveur et grand « philosophe » des choses de la vie, tenancier d’un bistrot petit comme un mouchoir de poche, à l’écart de tout, mais qui formait tout un univers à lui tout seul, un monde à part entière. Un grand-père qui s’est occupé de... [Lire la suite]