23 décembre 2007

Philippe Frey, Le dernier tartare, Mazarine, 2007

C’est l’histoire d’un homme au destin extraordinaire puisque parcourant malgré lui toute l’Asie, inconnue et mystérieuse pour ces contemporains occidentaux de la fin du XIVe siècle. L’auteur a donc tenté de restituer ses aventures, principalement guerrières et amoureuses, à partir d’un ancien manuscrit. Un manuscrit, sans doute, parfois trop allusif ou comportant des « trous », car certains moments de son existence sont survolés très rapidement. Ceci gâche un peu l’ensemble. Mais ce que je reprocherais le plus à ce livre, bien... [Lire la suite]
Posté par valbev à 18:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

23 décembre 2007

Margaret George, Hélène de Troie – La prisonnière de Sparte, Albin Michel, 2007.

Selon le commentaire de Barbara Taylor Bradford, il s’agit d’un roman « …étincelant (qui) ressuscite littéralement Hélène et Pâris…Une merveille ».   Je n’irais pas jusque là en vérité ! Ce livre a l’avantage d’être facile à parcourir et d’abord un aspect plus humain et plus émotionnel au mythe, notamment grâce à la narration à la première personne du singulier (c’est Hélène qui raconte). Mais nous sommes loin d’un récit épique et plein de souffle (ce n’était certainement pas le but). Essentiellement, j’ai trouvé que ce... [Lire la suite]
Posté par valbev à 18:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
23 décembre 2007

Olivier Barrot, Décalage horaire, …

Comme je l’envie cet homme ! Parcourir le monde et parcourir les livres ! Traverser l’espace-temps, vibrer à son rythme ! S’adonner à sa passion sans limite ! Heureux homme qui voit le monde depuis le ciel, à travers les villes, les sites anciens et surtout à travers les livres ! Quelle ouverture sur le monde, quelle ouverture sur la vie ! Quel art de vivre !
Posté par valbev à 18:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
23 décembre 2007

Les âmes grises, Philippe Claudel, Editions Stock, 2003.

Environ 280 pages qui se lisent quasi d’une traite. Une écriture forte sous forme de petites phrases percutantes, prenantes dont on a du mal à se détacher. Et pourtant, nous ne connaissons presque rien des personnages, des lieux tant ils sont décrits avec le minimum de mots (leur nom est à peine évoqué). Mais leurs âmes…leurs âmes grises perdues dans les fumées et la fureur lointaine du front, perdues dans leurs turpitudes, des âmes étroites devrions-nous dire, qui se contentent de peu, quasi sans prise de conscience, sans remise en... [Lire la suite]
23 décembre 2007

Embrassez qui vous voudrez (Vacances anglaises), Joseph Connolly, Editions de l’Olivier, Seuil, 2000.

Du comique grinçant, de l’ironie cinglante ? En tout cas, un portrait sans concession de différents personnages qui ne pensent qu’à tromper leur entourage, qu’à dissimuler ce qu’ils pensent réellement ou ressentent dans leurs tréfonds, et dont les préoccupations ne tournent qu’autour de l’argent, du paraître et du sexe, surtout du sexe, avec au final, derrière ce vernis, ces hypocrisies, cette exploitation des autres allant parfois jusqu’à la manipulation, une recherche d’amour, de tendresse, de compréhension de la part de l’autre.... [Lire la suite]
Posté par valbev à 18:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
23 décembre 2007

Le voleur d’éternité (la vie aventureuse de William Petty, érudit, esthète et brigand), Alexandra Lapierre, Robert Laffont, 2004

Un hommage rendu à un oublié de l’histoire de l’art et de l’archéologie, une vie tumultueuse et pleine de passion. On se laisse facilement emporté par ce récit, malgré quelques longueurs. Certaines descriptions au contraire sont très évocatrices des atmosphères et des ambiances des pays qu’il a eu la chance de parcourir. Elles font rêver. L’auteur a mené d’amples recherches et a su à mon avis restituer avec verve la bibliographie de ce savant malencontreusement disparu dans les brumes de l’oubli. 
Posté par valbev à 18:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
23 décembre 2007

Le diable s’habille en Prada, Lauren Weisberger.

Ou comment ressembler à un papillon fasciné par la lumière, se sachant en danger, mais quasi incapable d’y échapper ? Ou comment peut se décliner la cruauté sous de nombreuses facettes, uniquement psychologiques bien sûr, lorsque l’on détient le pouvoir ? Le harcèlement moral décrit avec beaucoup d’humour dans un pays où les trente cinq heures n’existent pas, où un employeur peut vous virer dans un claquement de doigts sans avoir à se justifier, où tout le monde accepte, histoire de gravir les échelons après avoir connu l’enfer, pour... [Lire la suite]
Posté par valbev à 18:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
23 décembre 2007

C’était bien, Jean d’Ormesson, Folio, Editions Gallimard 2003.

Déception…oui, je crois que c’est bien le mot qui convient ! Une fois, ce livre refermé, il n’en reste vraiment pas grand-chose, pas de frisson, pas de réflexion, pas de sensation, pas de souvenir ou si peu… Bien sûr, tous les constats font échos à certaines vérités, les idées développées paraissent quasi évidentes, mais même trop, puisqu’elles ressemblent à des « vérités de Lapalisse ». Bien écrit certes, vertige des mots plutôt agréable, mais trop pareil à une caresse du vent oubliée l’instant d’après. Pourquoi ce livre ? Si... [Lire la suite]
Posté par valbev à 18:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,