09 juin 2014

Romain Puértolas, L'extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikéa, Le Dilettante, 2013

Phénomène éditorial, cet ouvrage original raconte les tribulations de Ajatashatru Lavash Patel -je sais, c'est difficile à prononcer-, fakir de son état. Parti de son village en Indes, il débarque à Paris pour se procurer un lit à clous -eh, oui ! profession oblige- avec en poche un unique et terriblement faux billet de 100 euros. Le lit en question, vous l'aurez deviné, fait partie du catalogue d'Ikéa. On trouve décidément de tout dans ce temple de la consommation moderne... Sauf que, bien sûr, rien ne se passe comme... [Lire la suite]
Posté par valbev à 12:51 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

17 mai 2014

Kenichi Yamamoto, Le secret du maître de thé, Mercure de France, 2012

 Lu dans le cadre d'un comité de lecture sur le thème du  : « Japon ». Kyoto dans la seconde moitié du XVIème siècle. Le « grand rapporteur » Hideyoshi, seigneur de guerre, maître après l'empereur de l'Empire du Milieu, a décidé que son maître du thé, Rikyû devait mettre fin à ses jours. Ce dernier, âgé de soixante-dix ans, ne se dérobera pas, ne cherchera pas le pardon. L'auteur nous emmène à la découverte de son histoire et de son secret, dans un récit qui fonctionne à reculons à travers des décennies... [Lire la suite]
Posté par valbev à 23:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
07 mai 2014

Jon Kalman Stefansson, Le coeur de l'homme, Gallimard, 2013

Extrait : « L'homme est né pour aimer, les fondements de l'existence sont aussi simples que ça. Voilà pourquoi le cœur bat, étrange boussole ; grâce à lui, nous trouvons aisément notre route à travers les brumes les plus opaques où les périls nous guettent de tous les côtés, à cause de lui, nous nous perdons et nous mourrons en plein soleil. » Tout comme pour les deux premiers tomes, Entre ciel et terre et La tristesse des anges (cf. Commentaires de lecture des 27 juillet 2013 et 12 octobre 2013), je me suis... [Lire la suite]
29 avril 2014

Haruki Murakami, Kafka sur le rivage, 10/18, 2007

 Lu dans le cadre d'un comité de lecture sur le thème du  : « Japon ». Extrait : « Nous perdons tous sans cesse des choses qui nous sont précieuses (…). Des occasions précieuses, des possibilités, des sentiments qu'on ne pourra pas retrouver. C'est cela aussi, vivre. Mais à l'intérieur de notre esprit -je crois que c'est à l'intérieur de notre esprit-, il y a une petite pièce dans laquelle nous stockons le souvenir de toutes ces occasions perdues. Une pièce avec des rayonnages, comme dans cette bibliothèque,... [Lire la suite]
20 avril 2014

Louis Bayard, L'Héritage Dickens, Pocket, 2014

Londres 1860. Le petit Tim Cratchit, jeune héros de Charles Dickens dans Un conte de Noël, a bien grandi et n'a plus besoin de sa béquille. Même si sa jambe se rappelle sans cesse à son bon souvenir. Tim n'a pas vraiment d'emploi et vit plus ou moins volontairement au crochet de l'Oncle N., comprenez Ebenezer Scrooge. D'autant que son père vient de décéder et qu'il n'a plus sa mère depuis longtemps... Aussi lorsqu'un inconnu, croisé dans le rue, lui conseille de se rendre dans l'établissement d'une certaine Mrs Sharpe où l'on... [Lire la suite]
18 avril 2014

Thomas B. Reverdy, Les évaporés, Flammarion, 2013

 Lu dans le cadre d'un comité de lecture sur le thème du  : « Japon ». Les « évaporés », dans la société japonaise, représentent, sous un vocable poétique, la centaine de milliers de personnes qui disparaissent volontairement chaque année. Perdre son travail, avoir des dettes impossibles à rembourser, être tombés sous la coupe des yakuza, sont autant de motifs pour se volatiliser de la sorte. Pourquoi ? Essentiellement pour éviter à ses proches un déshonneur insupportable, qui les entacherait tous,... [Lire la suite]
Posté par valbev à 17:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

26 février 2014

Jonas Jonasson, Le vieux qui ne voulait pas fêter son anniversaire, Pocket, 2012

Lu dans le cadre d'un comité de lecture sur le thème de : « Solidarité et philanthropie, mythe ou réalité ? ». Parce qu'un vieux monsieur rechigne à fêter ses cent ans avec ses « congénères » de la maison de retraite et s'enfuit par la fenêtre (dur ! dur ! à cet âge avec les genoux douloureux, d'escalader le rebord de ladite fenêtre...), vont s'enchaîner toute une série de rencontres et de faits incroyables ! D'abord parce que ce vieux monsieur, Allan de son prénom, parti en pantoufle (eh,... [Lire la suite]
25 février 2014

Hélène Carrère d'Encausse, Les Romanov. Une dysnatie sous le règne du sang, Fayard, 2013

C'est une grande fresque historique que dépeint cet ouvrage. Spécialiste de l'histoire de la Russie, Hélène Carrère d'Encausse maîtrise parfaitement son sujet. Elle nous fait ainsi découvrir un condensé de plusieurs siècles de l'histoire de la Russie, à travers le prisme de la célèbre famille des Romanov. Son propos s'étend donc dans le temps depuis le début du XVIIe siècle au début du XXe siècle (après une rapide présentation des aléas historiques précédents cette période). En effet, l'avènement de Michel Ier en 1613 marque le... [Lire la suite]
Posté par valbev à 18:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
18 janvier 2014

Rachel Cusk, Contrecoup, Editions de l'Olivier, 2013

Egalement lu dans le cadre du comité de lecture sur le thème du « quotidien » : Rachel Cusk nous livre ici, dans ce texte autobiographique, des fragments de son expérience et de sa vision de l'existence après son divorce. Son regard se porte essentiellement sur le mariage et ses codes, ses rouages, les illusions qu'il génère et que cultivent volontairement les deux protagonistes... Elle mène, par ailleurs, des réflexions fort intéressantes sur l'état de divorcée, de mère célibataire avec deux enfants...Notamment,... [Lire la suite]
16 novembre 2013

Claire Keegan, L'Antartique, Sabine Wespieser Editeur, 2010

Egalement lu dans le cadre du comité de lecture consacré aux « nouvelles » : Comment définir cette lecture ? Pour moi (que l'auteure m'en excuse), elle fut un peu comme un jour gris, uniforme, sans relief et sans saveur particulière, vaguement ennuyeux. A telle enseigne que je ne pourrai pas raconter par le menu une des quinze nouvelles que j'ai lues dans cet opus... C'est un assemblage de morceaux de vie, essentiellement ceux de personnages féminins, dont la finalité m'échappe. Certaines de ces nouvelles... [Lire la suite]
Posté par valbev à 14:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,