11 juillet 2015

Hélène Grémillon, Le confident, Folio, 2012

Parmi les cartes de condoléances et autres mots de soutien qu'elle reçoit à la suite du décès de sa mère, Camille trouve une lettre, celle d'un certain Louis, qu'elle ne connaît absolument pas. La missive débute ainsi : « Annie a toujours fait partie de ma vie, j'avais deux ans quand elle est née, deux ans moins quelques jours. Nous habitions le même village -N.- et je la croisais sans la chercher, l'école, les promenades, la messe. » Camille lit ce courrier sans comprendre... Extrait : « J'ai lu cette... [Lire la suite]
Posté par valbev à 19:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

05 juillet 2015

Jasper Fforde, Délivrez-moi, 10/18, 2007

Extrait : «  Soudain, j'eus une révélation : les nuages se dissipèrent dans mon esprit et, en un éclair de lucidité, je compris la véritable nature des livres. Ce n'étaient pas simplement des mots assemblés sur une page pour créer une impression de réalité -chacun de ces volumes était la réalité. Ces livres -là ressemblaient à ceux que j'avais lus chez moi comme une photographie ressemble à son sujet. Ces livres étaient vivants ». Voici le deuxième opus des aventures de Thursday Next (cf. Jasper Fforde,... [Lire la suite]
Posté par valbev à 11:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
14 mars 2015

Fred Vargas, L'homme aux cercles bleus, J'ai lu, 2013

" L'enfant sylvestre -il s'agit de Adamsberg- aux quatre meurtres s'était (...) retrouvé inspecteur, puis commissaire, toujours griffonnant à perte d'heures de très petits dessins sur ses genoux, sur des pantalons informes. Il y a quinze jours, on lui avait proposé Paris. Il avait laissé derrière lui son bureau couvert des graffitis qu'il y avait griffonnés pendant vingt ans, sans jamais que la vie ne lasse. » Ainsi, Adamsberg vient d'être muté à Paris, dans le commissariat du 5e arrondissement. Les flics du cru découvre avec... [Lire la suite]
Posté par valbev à 14:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
04 mars 2015

Fred Vargas, Ceux qui vont mourir te saluent, J'ai lu, 2013

Rome et l'Ecole Française. Rome et la Bibliothèque vaticane. Cela se passe de nos jours, mais il y a pourtant bien trois empereurs romains qui sévissent dans les rues de l'éternelle cité : Tibère, de son vrai nom Thibault Lescale, Néron, en fait David Larmier, et Claude -il s'agit pour ce troisième personnage, de son vrai prénom-...Claude Valhubert. Bon, ok, c'est un trio d'étudiants un peu allumés (aucune allusion n'est faite là aux brasiers que Néron ordonna de déclencher dans la Rome antique, non, non!), mais un trio somme... [Lire la suite]
Posté par valbev à 19:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
01 mars 2015

Louis Bayard, A l'école de la nuit, Cherche-Midi, 2013

Washington 2009. Alonzo Wax vient de se donner la mort et a fait de son ami, Henry Cavendish, son exécuteur testamentaire. Lors de la cérémonie funéraire, Henry fait deux rencontres qui vont marquer un indiscutable tournant dans sa vie : il aperçoit en premier lieu une belle et attirante jeune femme, dont il apprendra plus tard, qu'elle se nomme Clarissa Dale et, en second lieu, il est accosté par un personnage, nettement moins attirant, du nom de Bernard Styles. Ce dernier, un type avide et d'apparence sans scrupule, est un... [Lire la suite]
27 février 2015

John Burnside, L'été des noyés, Métailié, 2014

« ...peu importe la forme que nous lui donnons, ou la minutie avec laquelle il est conçu, l'ordre est une illusion et, en fin de compte, quelque chose surgira du vacarme et des ombres de l'arrière-plan et bouleversera tout ce en quoi nous sommes si décidés à croire ». Au début, il y a Mats Sigfridsson qui se noie dans une mer d'huile et par une nuit terriblement tranquille. Puis son frère, Harald, qui meurt de la même manière. Deux adolescents secrets et distants, qui pourtant avaient fini par se lier d'amitié,... [Lire la suite]

21 février 2015

Jasper Fforde, L'affaire Jane Eyre, 10/18, 2007

Toute amatrice ou tout amateur de littérature pourrait bien rêver du monde dans lequel évolue Thursday Next. Un monde où le livre est si important, qu'il existe une forme de grand banditisme lié au trafic d'ouvrages de toutes sortes. Et qui dit bandits et trafics, dit aussi police spécialisée dans ce domaine. Une police très hiérarchisée dont certains niveaux ont des activités tenues strictement secrètes. Thursday, elle, fait partie d'une section « classique » et son travail consiste essentiellement à démasquer et arrêter... [Lire la suite]
21 février 2015

Nathalie Hug, L'enfant-rien, Calmann-Lévy, 2011

Lu dans le cadre d'un comité de lecture sur le thème de : « Mots pour maux ». Extrait : « Il est debout devant moi, tout se déforme, je ne peux pas le toucher. Il tient le bébé dans ses bras, il embrasse son front, il le serre à l'étouffer et lui dit Je t'aime, mon ange, je t'aime, comme tu m'as manqué. Puis il l'emporte vers son berceau et je voudrais me transformer en flaque d'eau de pluie afin qu'il ne m'oublie pas pour rien. Mais je suis toujours là, malgré mes efforts pour disparaître, je suis sur... [Lire la suite]
Posté par valbev à 18:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
21 février 2015

Louis Bayard, La tour noire, Pocket, 2011

A la Révolution, chacun le sait, le roi Louis XVI et la reine Marie-Antoinette furent décapités. Le dauphin, qui n'était encore qu'un enfant, lui, est mort en 1795 dans la prison du Temple, lieu sinistre, il va s'en dire. Mort de maladie ? Mort empoisonné ? Mort à la suite des mauvais traitements subis ? Nul ne le sait. Cela reste aujourd'hui encore, un mystère. Les années passent et après avoir connue la Terreur, la République, la prise de pouvoir par Napoléon, son Empire, la France voit la monarchie refaire... [Lire la suite]
Posté par valbev à 18:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
21 février 2015

Nicolas Clément, Sauf les fleurs, Buchet-Chastel, 2013

  Lu dans le cadre d'un comité de lecture sur le thème de : « Mots pour maux ». Un texte extrêmement fort dont on ne sort pas « indemne ». Le style est inventif. Il permet de restituer en peu de mots tous les événements, la violence, la peur, la souffrance physique et morale, la douceur d'une mère et de son amour, celui d'un frère et celui avec un grand A quand il veut bien se laisser saisir, la douleur de la perte aussi...Tout est condensé dans des phrases qui s'épanouissent comme un long poème, façon... [Lire la suite]
Posté par valbev à 17:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,