895043902_MMLC’est une exposition sur ce monstre sacré qu’est devenue Sarah Bernhardt, présentée du 3 octobre 2000 au 14 janvier 2001 à Paris, dans la galerie Mazarine, qui a donné matière à cet ouvrage.

Portrait(s) n’est pas une biographie au sens classique du terme, mais un assemblage de points de vue sur l’artiste à partir de thèmes différents : sa vie de famille, ses intimes, ses débuts sur les planches, son répertoire, ses diverses activités artistiques (actrice, metteur en scène, directrice de troupe, peintre, sculpteur, peintre, écrivain…), son rôle d’inspiratrice auprès d’autres artistes, ses tournées à l’étranger, son utilisation des médias pour créer un mythe, sa participation aux débuts du cinéma.

Un livre qui s’avère pareil à un meuble d’apothicaire, laissant découvrir des substances variées dans le fond de chacun des tiroirs qui le composent.

Ainsi, voilà une façon originale d’aborder le destin de cette femme hors du commun. Richement illustré, ce(s) Portrait(s) sont le reflet d’une époque passionnante et attirante.

Atmosphère…