Je ne suis pas encore parvenue à la fin de cet ouvrage. J’en suis de fait à la page 236. Sans pouvoir juger encore complètement de ce livre, puisqu’il m’en reste 257 à parcourir. Cependant, s’il y a un terme qui pour moi le caractérise, c’est déconcertant !

L’écriture est riche, même trop, nous entraînant dans un malstrom de mots, d’idées, de couleurs, d’éclats de lumières, de scènes érotiques, d’images de cauchemar…

Est-ce que ce livre me plaît ? Difficile à dire. Attendons la fin…

Toutefois, si vous l’avez lu, j’aimerais connaître votre ce sentiment à ce sujet…